Imprimer
Lundi, 14 Mars 2016 11:39

TCHERIBA … BURKINA FASO

La correspondance au collège Charles-Péguy

 


1999 :  début de la correspondance au collège, elle était assurée par Mme Boton alors professeur de français. Celle-ci n’a jamais été interrompue ( malgré des difficultés : notamment au passage des douanes à Ouagadougou).

Septembre 2015: c’est reparti pour une nouvelle année  50 élèves de 6ème ont écrit leurs lettres . Elles ont été envoyées le 17  octobre au collège de Tchériba.

Réception le mercredi 6 janvier 2016

Les réponses ont été données à Mme Petit, ancienne documentaliste qui partait en février au Burkina et elle les a rapportées. Elles ont été distribuées le jeudi 10 mars.

80 élèves environ  au collège ont donc un correspondant ( environ 6 élèves n'ont pas reçu de réponses et sont déçus mais ne renoncent pas ). 5 élèves voyant leurs camarades recevoir des lettres et n'ayant pas de correspondant eux-mêmes sont venus m'en demander.

50  élèves de 6ème, 15 élèves de 5 ème, 15 élèves de 4 ème

Ils sont  très heureux de recevoir leur courrier. Certains reçoivent  des dessins, des  bracelets , des pièces et des billets en francs CFA, du mil ou d'autres petites graines ( sésame... ), de petites calebasses…

Qu’apprennent les élèves ?

Ils évoquent leurs familles, leur vie…

C’est  une ouverture aux autres. Les élèves comprennent que leur vie est plus facile, différente : ils pleurent pour venir à l’école…

Je corresponds avec le directeur de Tchériba et lors de sa dernière lettre, il me parle de son pays, LE PAYS DES HOMMES INTEGRES ( le Burkina est appelé ainsi )  «  nous n’allons pas nous laisser faire ‘ Les terroristes veulent semer la terreur et empêcher les gens de bouger comme ils veulent. Nous avons suivi à la télé les attentats terroristes en France, juste après au Mali et en janvier, à Ouaga.

Sur le plan éducation, ils réforment le système scolaire en introduisant la journée continue. Ils nous remercient pour les livres, les ballons, les maillots, tous ces gestes «  combien touchants « .

Pour récolter des fonds à destination du collège correspondant et pendant le Carême,  nous organisons l’opération «  bol de riz «  le vendredi 25  mars, jour du Vendredi Saint , ils comptent sur vous !

Mme Guilloteau