Les Moulins de la Dordogne et de la vallée de la Tourmente

                   La vallée de la Dordogne 

    • Les moulins à eau ont été longtemps la seule source d'énergie permettant de faire travailler le grain, les draps ou les forges. Ils ont souvent été fondés par les abbayes limousines telles que Beaulieu, Tulle ou Obazine ou par des seigneurs au temps de la féodalité.
    • La vallée de la Dordogne a connu des moulins nombreux, mais souvent détruits par les inondations du fleuve. Ceux de Beaulieu et de Carennac ont été les plus actifs. Dès le XVIe siècle, les bourgeois des bourgs riverains commencent à devenir propriétaires.
La vallée de la Tourmente
    • Depuis Turenne jusqu'à Saint-Denis-les-Martel, elle est d'abord limousine puis quercynoise.
    • Elle traverse la vicomté de Turenne et le vicomte est le maître des eaux, mais l'abbaye d'Obazine est peut-être la véritable organisatrice de son aménagement, de ses canaux de dérivation et de ses moulins, dans ses granges de Saint-Palavy et de Saint-Michel-de-Banières. Propriétaires de moulins et propriétaires de prairies avaient des intérêts contradictoires et se sont parfois affrontés. 
La vallée de la Doue (anciennement vallée du Vignon)
  • Il s'agit d'une ravissante petite vallée avec ses 13 moulins se jetant dans la Tourmente aux Quatre-Routes (Lot). Elle n'a pas fait l'objet d'une conférence, mais une étude générale en a été faite avec la localisation de ses moulins et leur histoire, étude que vous pouvez vous procurer dans la rubrique  TELECHARGEMENTS, catégorie  "Vallée de la Doue anciennement vallée du Vignon"
  • Le premier moulin en amont, le moulin de Murel, dont l'emplacement est remarquable, a fait l'objet d'une étude approfondie accompagnée de notions de molinologie illustrées de nombreuses photos. Vous pouvez en prendre connaissance dans la rubrique TELECHARGEMENTS, catégorie "Vallée de la Doue, anciennement vallée du Vignon" ou dans le site internet www.moulindemurel.org
Dernière mise à jour : ( 12-04-2008 )