Saillac (Corrèze)
  • Saillac fut une paroisse donnée à l'abbaye féminine de la Règle à Limoges, qui y installa une prieure. Outre ce prieuré, il y avait là aussi, le Prieuré de la Chèze appartenant à Tulle.
  • L'excellent vin fourni par cette petite paroisse et les noix de sa plaine fertile expliquent sa prospérité. Le château disparu de Juillac était à la famille Lavergne, qui y vécut du Moyen Age à la Révolution. Le bourg a conservé son plan circulaire et son église romane au superbe tympan.

             Saillac au XIXe siècle 

  • La vie d'une paroisse au XIXe siècle est faite d'une lente évolution vers la responsabilité du maire et de son conseil ; malgré de modestes ressources, il faut entretenir un réseau de routes de plus en plus étendu, réparer l'église, construire des écoles. Dirigée par des notables, qui restent maires fort longtemps, les bourgs mènent encore une existence toute rurale, rythmée par les foires et les fêtes votives. L'arrivée à quelques kilomètres du chemin de fer de Brive à Capdenac en 1862, modifie petit à petit cet équilibre. 
Dernière mise à jour : ( 23-06-2008 )