Les quatre routes

 

  • En 2012, la commune des Quatre-Routes a célébré son centenaire.
  • Située sur la Tourmente à la limite des paroisses de Cavagnac, de Condat, de Cazillac et de Beyssac, cette bourgade est née au XIXe siècle d'un carrefour routier.
  • Ce carrefour est situé du chemin de grande communication n° 8 Brive St Céré par Turenne et Vayrac, ouvert en 1833 et de la route départementale du Lot n° 18 entre Martel et Meyssac, ouverte en 1848.
  • Près de l'église de Beyssac s'installent alors des auberges pour rouliers et des artisans tels que forgerons ou charrons.
  • En 1853, une ligne  de chemin de fer entre Brive et Capdenac passant par St Denis-près-Martel est décidée. Elle ne sera ouverte qu'en 1862.
  • Désormais la gare des Quatre-Routes dessert au Sud le plateau du Causse de Martel et au sud la région de Meyssac.
  • Mais les habitants des Quatre-Routes dépendent toujours de plusieurs communes et il faudra donc attendre 1912 pour que les maires acceptent la création de cette nouvelle commune, qu'il s'agisse de Srenquels de Cazillac ou de Cavagnac.
  • Le bourg roulier des Quatre-Routes connait alors une grande animation, des foires le 8 de chaque mois. Toutes proportions gardées, il rappellent les villes neuves  du Far-West, avec une population jeune, venue des campagnes voisines, ses auberges bruyantes et sa station de chemin de fer encombrée de lourds colis.
Dernière mise à jour : ( 04-09-2012 )